Black over blue, Marine Antony, photo panoramique

Black over blue, 2011

Environnement immersif / déambulatoire

Un espace occulté est ponctué et structuré par une multitude de modules rectangulaires identiques, suspendus à différentes hauteurs, parallèlement aux murs blancs. Chacune des plaques émet une lumière diffuse dessinant des halos bleutés.
Le visiteur déambule dans cet espace bien réel, rappelant néanmoins la perfection géométrique, la lumière et l’absence de gravité d’environnements virtuels minimaux en trois dimensions. L’espace se dessine au fil d’un cheminement balisé.

On se retrouve immergé, dans un ensemble paradoxal de réseaux, comme autant de figures psychiques qui s’incarnent et forment univers, imposant au spectateur leurs modulations sensibles. Mais le spectateur n’y peut rien : quelque chose semble lui échapper. Cet univers hors-temps nous entoure et nous offre une expérience contemplative […] Dans l’au-delà que suggère Black over Blue et son titre Rothko-esque, le « là-bas » (over there) que le tout semble vouloir désigner, quelque chose nous dépasse. Nous ne sommes pas invités, nous ne sommes que les visiteurs privilégiés d’une étrange avant-première.

Daniel Clauzier, extrait du texte Over

 

Photos : Chrisitan Vignaud, Daniel Clauzier et Hervé Jolly

 

– Le musée passager, exposition collective itinérante, projet de la Région Ile-de-France, 2015 

– Galerija Klovicevi dvori, exposition collective Structures de l’invisible, Zagreb, 2014

– Centre d’art contemporain La gâterie, la Roche-sur-Yon, exposition personnelle, 2014

Centre d’art CIRCA, exposition personnelle, Montréal (QC), janvier 2012

– Galerie Louise Michel, exposition personnelle, Poitiers (86), décembre 2011