Grand-père n’aime pas le swing – Julie Dossavi, 2011

Grand-père n’aime pas le swing – Julie Dossavi, 2011

La scénographie de Grand père n’aime pas le swing (cie Julie Dossavi) s’articule autour de doubles de la danseuse. Alter ego, marraines, parents, apparaissant et disparaissant, sous forme de voix, détails de visages, silhouettes, spectres lumineux, ombres projetées : autant d’indices de leur présence à la fois proche et lointaine. Leur présence est discrète, elle ne s’impose pas. Tantôt bienveillantes, tantôt inquiétantes, ces figures accompagnent le personnage incarné par la danseuse, la portent dans son voyage, lui font écho.

Production
Compagnie Julie Dossavi – Théâtre d’Angoulême scène nationale – Centre chorégraphique national de La Rochelle
Avec le soutien du Théâtre de Bressuire

 

 

 Crédit photo (n° 1, 2, 3) : Grégory Brandel